LISTE DES LAUREATS

Après délibération, le jury a annoncé lors d’une soirée de Gala, vendredi 5 juin, les villes gagnantes dans les 5 catégories présentées et du prix spécial du jury :

Prix de la meilleure gamme de supports imprimés
1. Leipzig – Allemagne
2. Saint-Tropez – France

Prix du meilleur support audiovisuel
1. Budapest – Hongrie
2. La Valette – Malte

Prix du meilleur support numérique
1. Zagreb – Croatie
2. Kaunas – Lituanie

Prix de la meilleure stratégie événementielle
1. Leipzig – Allemagne
2. Rovaniemi – Finlande

Prix de la meilleure gamme de produits dérivés
Chisinau – Moldavie

Prix spécial du jury
Matera – Italie
Saint-Pétersbourg – Russie

VILLES EN COMPETITION

Chaque pays participant présente en compétition les actions de promotions touristiques d’une ou deux villes de son choix. Ce sont ainsi de nombreuses villes qui sont invitées à présenter leur campagne de promotion touristique dans l’une ou plusieurs d
es cinq catégories de la compétition officielle.

  • PLOVDIV : BULGARIE
  • TALLINN : ESTONIE
  • BUDAPEST : HONGRIE
  • PECS : HONGRIE
  • LIEPAJA : LETTONIE
  • LA VALETTE : MALTE
  • CRACOVIE : POLOGNE
  • CZESTOCHOWA : POLOGNE
  • BRATISLAVA : SLOVAQUIE
  • BANSKA BYSTRICA : SLOVAQUIE
  • CLUJ : ROUMANIE
  • LEIPZIG : ALLEMAGNE
  • PAFOS : CHYPRE
  • CEPHALONIA : GRECE
  • SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE : ESPAGNE
  • TARRAGONE : ESPAGNE
  • PORTO : PORTUGAL
  • EVORA : PORTUGAL
  • PILSEN : REPUBLIQUE TCHEQUE
  • SAINT PETERSBOURG : RUSSIE
  • VLADIVOSTOK : RUSSIE
  • CHISINAU : MOLDAVIE
  • MATERA : ITALIE
  • VAL THORENS : FRANCE
  • SAINT TROPEZ : FRANCE
  • ROVANIEMI : FINLANDE
  • ZAGREB : CROATIE
  • ZADAR : CROATIE
  • VILNIUS : LITUANIE
  • KAUNAS : LITUANIE

 

Présentation des villes en compétition :

Cliquez sur une ville en compétition pour avoir plus d’informations :

Pologne – Cracovie

Ancienne ville royale et capitale de la Pologne jusqu’au XVIIe siècle, classée l’une des 12 plus belles villes du monde par l’Unesco, capitale européenne de la Culture en 2000, Cracovie « l’italienne » rivalise avec les plus belles cités d’Europe.

Ville mystique aux cent églises, avec leurs dômes baroques et leurs flèches dorées, ville ancienne avec ses façades à l’italienne, ses musées, ses palais, ses belles cours renaissance et ses édifices d’origine, ville jeune et vivante avec 70 000 étudiants, ville artistique Cracovie cultive tous les styles avec bonheur.
Tous les chemins mènent à la place du Grand Marché, la plus grande d’Europe (Rynek Glowny), où musiciens et calèches animent le pavé, autour de la Halle aux Draps, érigée au XIVème siècle.

Perché sur la Butte de Wawel, l’ensemble architectural du Wawel – le château et la cathédrale gothique- est le plus précieux du pays. Résidence historique des rois de Pologne depuis le XIème siècle, le Château est un joyau de l’art roman, gothique et renaissance, renfermant de riches collections comme la plus grande collection au monde de tapisseries de Flandres.

Centre intellectuel de la Pologne, Cracovie posséde l’une des plus anciennes universités d’Europe Centrale, l’Université Jagellonne, fondée en 1364. Avec pour célèbres étudiants l’astronome Nicolas Copernic et le pape Jean-Paul II.

Haut-lieu de la culture juive, le vieux quartier de Kazimierz où Spielberg tourna « La Liste de Schindler » mérite une visite approfondie : ses synagogues et ses cimetières, dont celui de Remuh – un des plus beaux cimetières juifs d’Europe, datant de la Renaissance.

Le soir, les restaurants et cafés proposent une ambiance unique.

Pologne - Cracovie

Finlande – Rovaniemi

Capitale de la Laponie finlandaise, située à la hauteur du Cercle Polaire, Rovaniemi est une ville à la fois traditionnelle, moderne et vivante. Rovaniemi est connu pour être la ville natale du père Noël. Vous pourrez l’y rencontrer toute l’année dans son village nommée le Santa Claus Village.

La nature a une place importante à Rovaniemi. Huit saisons différentes permettent d’observer des phénomènes naturels merveilleux tels les aurores boréales ou le soleil de minuit.

L’hiver offre la possibilité de pratiquer de nombreuses activités: safaris en motoneige, traîneau aux huskys, traîneau à rennes, randonnées à raquettes etc. Les longues journées d’été permettent entre autre la découverte de la faune et la flore, les excursions en canoë, les randonnées et la pêche.

A Rovaniemi la culture est également mise en avant. Vous aurez la possibilité de visiter le musée l’Arktikum, au bord de la rivière Ounasjoki, et d’y découvrir de nombreuses expositions notamment sur la culture Sami.

Cette ville nordique à la population accueillante ne demande qu’à être visitée.

Finlande - Rovaniemi

Chypre – Pafos

Réputée pour son association au culte d’Aphrodite, déesse de l’amour et de la beauté qui inspira nombre d’écrivains, de poètes et d’artistes, Pafos est une étape culturelle incontournable pour ses impressionnants trésors archéologiques qui ont permis à la ville basse, Kato Pafos, d’être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville sera d’ailleurs Capitale Européenne de la Culture en 2017.

Le site est un vaste parc archéologique avec des vestiges de villas, palais, théâtre, fort et tombes creusées dans le tuf qui présentent un intérêt considérable.

Pafos est une ville exceptionnelle du fait de ses origines extrêmement anciennes. Le temple d’Aphrodite remonte au XIIe siècle av. J.-C et témoigne d’un des plus anciens établissements mycéniens. Et les mosaïques des maisons de Dionysos, Thésée, Aion et Orphée, comptant parmi les plus belles du monde méditerranéen, datent entre les périodes hellénistique et byzantine.

De plus il ne faut pas oublier de mentionner Petra tou Romiou, le Rocher d’Aphrodite, lieu de naissance de la déesse.

Chypre - Pafos

Malte – La Valette

La Valette, capitale de Malte possède un patrimoine exceptionnel et merveilleusement bien conservé, ce qui explique son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’île qui a été dominée par de nombreux peuples, possède un passé riche, notamment avec sa victoire sur les Ottomans lors du grand siège en 1565 par les chevaliers hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. Fondée alors par les chevaliers de Malte, La Valette est aujourd’hui une ville resplendissante, riche en histoire et en culture et l’un des plus bel exemple fortifié au monde.

Les traces de son passé fascinant, les nombreuses influences, les multiples cultures en font une véritable ville-musée. Mélange à la fois britannique, italien et orientale, le patrimoine maltais fait de La Valette une véritable ville européenne.

Malte - La Valette

France – Saint Tropez

Saint-Tropez, ville symbole de « luxe, calme et volupté » fût révélée et mise en lumière au début du XXème siècle par les peintres y ayant séjourné. Plus de 5 millions de visiteurs chaque année découvrent ou redécouvrent la cité du Bailli de Suffren aux murs chargés d’histoire. Saint-Tropez une destination authentique, intimiste, et confidentielle où vit à l’année une population accueillante et chaleureuse, fière de son passé et soucieuse de maintenir bien vivantes ses racines.

France- Saint Tropez

France – Val Thorens

Station la plus haute d’Europe (2 300 mètres d’altitude) et point culminant du plus grand domaine skiable du monde, les 3 Vallées (600 km de pistes reliées skis aux pieds) a été élue meilleure station du monde 2 années consécutives. Née de l’imagination de pionniers visionnaires en 1971, « c’est une station pas comme les autres » qui envisage chaque développement dans un esprit de communauté, de convivialité, et d’innovation.

France - Val Thorens

Italie – Matera

Matera est située dans la région du Basilicate. C’est l’exemple le plus remarquable et le plus complet d’habitations troglodytiques de la région méditerranéenne. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Matera est une ville à l’architecture exceptionnelle.

Les Sassi de Matera ( les pierres de Matera) et leur parc sont un remarquable exemple d’habitats parfaitement adaptés à la situation géologique et à l’écosystème. Ils sont un important témoignage d’habitats traditionnels et d’exploitation du territoire, qui illustre l’évolution d’une culture de plus de deux millénaires qui a su maintenir, au fil du temps, une relation harmonieuse avec son environnement. Cette première zone habitée remonte au paléolithique mais avec la croissance de la ville, les maisons se sont multipliées et ont proliféré, les toits servent alors de rues pour celles du dessus. De plus il ne faut pas oublier dans ce riche patrimoine le centre fortifié de la ville (cività), avec la cathédrale installée entre les deux sassi . Matera est un site d’un intérêt exceptionnel, authentique, qui ne demande qu’a être visité.

Italia - Matera

Italia - Matera

Moldavie – Chisinau

Chisinau, capitale de la République de Moldavie, est surnommée “ville de pierre blanche baignée d’une mer verte”. La ville est un important centre culturel et touristique de la République de Moldavie. Datant depuis plus de six siècles, Chisinau, était à ses origines un bourg des marchands juifs, arméniens et moldaves.

Le centre ville comprend une architecture historique datant du XIX-ème siècle, construit suivant le principe des quartiers fermés, 18 églises anciennes sont présentes y compris la Cathédrale de la Nativité.

Le boulevard Stefan cel Mare, ou Etienne le Grand, est l’artère principal de la ville de Chisinau. Depuis qu’il existe, le boulevard a beaucoup changé d’aspect et a souvent changé de nom. Le boulevard fut construit à la place du chemin qui reliait la ville avec le camp des subdivisions militaires russes, stationnées en 1789 dans la partie Est de la ville .

En outre Chisinau c’est aussi une ville où la culture est omniprésente avec son Musée Nationale de l’Ethnigraphie et d’Histoire Naturelle de Moldavie, l’ensemble sculptural “Allée des Classiques” du Jardin Public, le Théâtre National et le Théâtre de l’Opéra et du Ballet, et enfin le site archéologique Orheiul Vechi (le Vieux Orhei) avec ses falaises et ses villages pittoresques, et bien evidement, les celebres caves souterraines de Cricova et de Milesti Mici.

Moldavie - Chisinau

Moldavie - Chisinau

Allemagne – Leipzig

Leipzig est une ville-arrondissement, une des plus grandes agglomérations du Land où elle se trouve. La cité renferme de nombreuses curiosités architecturales dont l’Hôtel de Ville. C’est une construction datant de la renaissance.

Les plus importantes édifications religieuses de Leipzig sont l’Église Saint-Thomas, le lieu où l’illustre musicien Jean-Sébastien Bach a travaillé comme chef Choral et L’église Saint-Nicolas, un important lieu historique de la réunification allemande.

La cité renferme aussi diverses collections dans ses musées : le musée de la maison de Mendelssohn et le musée Grassi.

Allemagne - Leipzig

République Tcheque – Pilsen

Pilsen est un grand centre commercial, industriel et culturel de la République Tchèque. La ville est souvent appelée le “dépôt de bière”, puisqu’ici se trouve l’une des brasseries les plus populaires et célèbres du monde.

Malgré le fait que Pilsen a été gravement endommagée pendant la Deuxième Guerre mondiale, on a réussi à garder la partie du patrimoine culturel et historique.

L’une des curiosités principales se trouve au centre de la ville, il s’agit de la Cathédrale St-Barthélémy.

Lituanie – Kaunas

Kaunas, qui est actuellement la deuxième ville de Lituanie, est une ville fière de son passé. C’est à Kaunas que joue l’équipe de basket « Žalgiris », la plus célèbre équipe de basket de Lituanie. La ville possède également le funiculaire de Žaliakalnis, l’un des plus anciens d’Europe qui conduit toujours encore les habitants et les touristes de Kaunas sur la colline surplombant la ville.

La ville de Kaunas est entourée de sept parcs régionaux magnifiques à la nature préservée, de l’unique forêt de chênes de Lituanie, de la montagne Napoléon et de 11 collines panoramiques offrant des vues superbes.

L’ancienne capitale provisoire est célèbre pour ses festivals et ses fêtes: au printemps et en automne a lieu le festival international « Kaunas Jazz », et au mois de mai dans les rues et sur les places de la vieille ville on célèbre l’anniversaire de la ville.

Lituanie – Vilnius

La capitale de la Lituanie, Vilnius, est l’une des villes les plus visitées d’Europe de l’Est. La vieille ville, chef d’œuvre de l’architecture baroque, est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Centre de la culture juive, Vilnius fut autrefois appelée « la Jérusalem du Nord ». La ville abrite près de 40 églises aux styles différents. Le centre historique de Vilnius est authentique, et possède des styles architecturaux très variés: gothique, Renaissance, baroque ou classique.

La vieille ville est intime et chaleureuse. Les ruelles étroites offrent de jolies haltes dans les cours fleuries, les églises ou les musées. L’église Sainte Anne s’adosse à l’imposante église des Bernardins, également de style gothique dont le fronton triangulaire compose le fond de l’église Sainte Anne.

Un autre joyau de Vilnius est la belle Cathédrale. Dans les catacombes, les grands ducs Lituaniens reposent pour l’éternité. Juste à côté d’elle se dresse le Palais du grand-duc avec le Parc de Sereikiškės qui l’entoure de ses frondaisons et la tour de Gediminas qui le couronne.

Bulgarie – Plovdiv

Plovdiv est la seconde plus grande ville bulgare, après la capitale Sofia. Elle se situe dans la vallée de la Thrace supérieure, au cœur des terres de la grande civilisation antique des Thraces. En matière de patrimoine Plovdiv est un mélange d’anciennes cultures : thrace, romaine, bulgare, ottomane.

De même la devise de la ville écrite sur ses armoiries est « Ancienne et éternelle ». Plovdiv est notamment célèbre avec son théâtre romain et son ensemble architectural du 19e siècle « La vielle Plovdiv ».

Riche en événements culturels, Plovdiv a déjà revêtu le statut de capitale européenne de la culture. Plovdiv est aussi l’organisatrice de la plus grande foire industrielle en Bulgarie, également à dimension internationale.

Grèce – Cephalonie

Plus grande des îles Ioniennes, Céphalonie fut un grand centre culturel de la civilisation mycénienne, dont on peut voir nombre d’objets au musée archéologique d’Argostoli. Céphalonie est très montagneuse, son point culminant, le mont Enos, atteint 1 626 m d’altitude. Elle offre des paysages saisissants : montagnes, falaises, fleuves souterrains, grottes, criques, plages de sable…

Les eaux couleur saphir de Céphalonie sont imprégnées d’histoire. La grande île grecque a abrité Ulysse, le légendaire roi dans l’Odyssée d’Homère.

Hongrie – Budapest

Budapest est célèbre pour ses bains thermaux, ses festivals et ses bateaux sur la Danube. Mais c’est aussi une grande métropole économique et culturelle, proposant des sites remarquables et des rues commerçantes animées.

Budapest est aussi une capitale de loisirs, moderne, dynamique et branchée. Forte de sa révolution gastronomique, la capitale hongroise fourmille de restaurants, de bistrots et de bars à vins variés, pour découvrir mets et bons vins, saveurs et senteurs locales et spécialités de toutes les régions du pays.

Hongrie – Pecs

Pecs est une charmante ville universitaire à l’ambiance méditerranéenne, bâtie sur les pentes du Mont Mecsek. Son climat particulier a rendu célèbres les vins issus des régions viticoles de ses alentours. L’architecture de la ville témoigne de la superposition des différentes époques.

Capitale d’une province romaine au 4ème siècle sous le nom de Sopianae, Pecs a su sauvegarder ses vestiges paléochrétiens ; la nécropole est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La domination turque a également laissé des monuments de valeur, tels que des djamis, des minarets et des bains. Des bâtiments de styles gothique, renaissance, baroque et classiciste ajoutent des touches de couleur à l’ensemble. Pecs a été choisie « Capitale Européenne de la Culture » en 2010

Slovaquie – Bratislava

Bratislava est traversée par le Danube et est le siège de la présidence, du parlement et du gouvernement slovaques. C’est le centre culturel de la Slovaquie avec ses universités, ses musées, ses théâtres et ses diverses institutions culturelles, à commencer par un orchestre philharmonique réputé. Aux confluents de nombreuses cultures, Bratislava est une ville métissée par les influences autrichiennes, hongroises, tchèques…

La ville est l’ancienne capitale hongroise, dans laquelle plus de 19 rois et reines du XVIII ème siècle ont été couronnés. La région de Bratislava regorge de châteaux et de vignobles aux pieds des petites Carpates.

Slovaquie – Banska Bystrica

Banská Bystrica a possédé les plus grandes mines d’argent puis de cuivre du continent européen. Elle faisait la richesse du royaume de Hongrie, et en a conservé un centre historique de grande qualité architecturale.

Tout autour de la place centrale, on trouve de superbes bâtisses, témoins de cette richesse passée.

C’est une bonne base pour visiter la région car elle est posée à la jonction de trois massifs montagneux : les Basses Tatras, les Grandes Tatras et les monts Métallifères.

Russie – Saint Pétersbourg

Saint-Pétersbourg est l’une des plus belles villes dans le monde. C’est la capitale culturelle de la Russie et le centre important économique et scientifique du pays.

Les célèbres architectes de l’époque ont participé dans la construction et la création de l’aspect architectural de la ville : Domenico Trezzini, Jean-Baptiste Leblond, Georg Mattarnovi.

La ville compte 342 ponts. Avec ses élégants canaux et son imposant fleuve, la Neva, dont les ponts se soulèvent la nuit pour laisser passer les bateaux, la ville a naturellement suscité des comparaisons avec Venise. En outre, Saint-Pétersbourg recèle des trésors artistiques et culturels inestimables.

Saint-Pétersbourg est souvent appelée la Venise du Nord, car elle est située sur les îles du delta de la Neva et les rivières et canaux lui donnent un charme particulier à tout moment de l’année.

Russie – Vladivostok

Curieusement étendue sur les pentes des collines qui descendent vers la mer, Vladivostok est l’une des villes les plus pittoresques et attrayantes en Russie. Aujourd’hui, c’est une ville moderne qui attire l’attention des voyageurs de partout dans le monde par son caractère unique, de beaux paysages et des monuments militaires historiques.

Vladivostok et ses 600 000 habitants forment aujourd’hui le port le plus important de la côte pacifique et de l’Extrême-Orient russe. Forte d’une position phare et d’une région riche en matières premières inexploitées, celle qui signifie « le seigneur de l’Orient » en russe, se tourne vers l’Asie et médite des rêves de grandeur.

Portugal – Porto

À l’embouchure du Douro, la ville de Porto, s’étageant sur les collines dominant le fleuve, forme un paysage urbain exceptionnel qui témoigne d’une histoire de deux millénaires.

Sa croissance continue, liée à l’activité maritime, se lit dans la profusion des monuments qui s’y côtoient, de la cathédrale au chœur roman à la Bourse néoclassique en passant par l’église Santa Clara de style manuélin typique du Portugal.

Ce sont les Romains qui la baptisèrent Portus, qui signifie le port.

Portugal – Evora

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, Évora est l’une des plus belles villes du Portugal. Située à l’ouest de Monsaraz, elle est la capitale de l’Alentejo. Évora possède de nombreux monuments, témoignages de son passé riche et mouvementé : temple romain, monastère, palais, églises…

Cette ville-musée qui remonte à l’époque romaine a atteint son âge d’or au XVe siècle lorsqu’elle est devenue la résidence des rois du Portugal. Son caractère unique vient de ses maisons blanchies à la chaux et décorées d’azulejos et de balcons de fer forgé qui datent des XVIe-XVIIIe siècles. Ses monuments ont eu une influence décisive sur l’architecture portugaise au Brésil.

Espagne – Tarragone

Tarragone fut une cité administrative et marchande d’une importance considérable pour l’Espagne romaine et le centre du culte impérial pour toutes les provinces ibériques. Elle fut dotée de nombreux édifices superbes dont des parties ont été révélées par une série de fouilles exceptionnelles.

Bien que la plupart des vestiges visibles soient fragmentaires et souvent préservés sous des constructions plus récentes, ils offrent une image saisissante de la grandeur de cette capitale provinciale romaine.

Espagne – Saint-Jacques de Compostelle

Ce célèbre lieu de pèlerinage situé dans le nord-ouest de l’Espagne est devenu un symbole de la lutte des chrétiens espagnols contre l’islam. Détruite par les musulmans à la fin du Xe siècle, la ville a été complètement reconstruite au siècle suivant.

La vieille ville de Saint-Jacques constitue l’un des plus beaux quartiers urbains du monde avec ses monuments romans, gothiques et baroques. Les monuments les plus anciens sont regroupés autour de la tombe de saint Jacques et de la cathédrale qui s’ouvre par le magnifique portail de la Gloire.

Croatie – Zadar

Zadar est une ville méridionale et un port antique. La vieille ville ceinte de murailles et de tours sur une presqu’île, est reliée avec son nouveau quartier urbain par un pont, symbole de la ville. Zadar est une puissante ville culturelle et économique et agréable à vivre tout au long de l’année.

Construite sur le modèle urbain romain, quelques grandes rues longitudinales et un grand nombre de rues transversales qui partagent la ville en îlots rectangulaires. La vieille ville regorge de trésors archéologiques et de monuments datant de l’Antiquité, du Moyen-âge et de la Renaissance ; l’église Saint Donat où résonnent chaque année les musiques des Soirées musicales de Zadar, le Forum romain près de la place principale, Kalelarga (la plus longue et large rue de la ville), la cathédrale sv. Stošija « Sainte Anastasie », le Musée Archéologique et ses trésors exceptionnels ainsi que de nombreux autres monuments du patrimoine culturel et historique (la Porte de la ville, l’Arsenal, églises, musées…).

Dans la ville du plus beau levé de soleil, dans l’archipel maritime tourné vers de nombreuses îles et îlots que la ville protège des vents forts, profitez de la symphonie des Orgues de la mer et de la clarté des installations urbaines « Pozdrav Suncu » (Salut au soleil) près du nouvel embarcadère pour les bateaux de croisière.

Croatie – Zagreb

Zagreb est la capitale de la Croatie et le centre des affaires, le centre universitaire, la ville de la culture, de l’art et des divertissements. Fondée à partir de deux cités médiévales, Kaptol et Gradec, qui forment le vieux noyau de la ville haute « Gornji grad », elle est une vraie ville d’Europe centrale qui avec les localités limitrophes compte environ un million d’habitants.

Le vieux quartier baroque est tissé de vieilles rues pavées bordées de bâtiments anciens, de nombreuses églises et d’une majestueuse cathédrale mêlées à des magasins modernes, des cafés et des restaurants agréables. Voyagez avec le tramway bleu de Zagreb ou promenez-vous sur la plus longue rue zagreboise, Ilica, montez avec le Funiculaire jusqu’à Gornji grad (la Haute ville) et visitez la tour Lotršćak, l’église Sveti Marko (Saint Marc), la porte Kamenita vrata (la Porte de pierre), les musées, les galeries …

Zagreb est aussi une ville reconnue pour ses manifestations sportives de renommée mondiale. Elle est située au pied du mont zagrebois Medvenica, qui reçoit même deux compétions de ski de la FIS (Fédération Internationale de Ski), elle dispose d’un centre sportif et récréatif au lac Jarun, où se déroulent des régates, ainsi que le tournoi de tennis Zagreb Indoors.

Estonie – Tallinn

La vieille ville médiévale de Tallinn, l’un des centres-villes hanséatiques le mieux conservé dans le monde, se situe à une courte distance à pied du centre d’affaires de la ville. La nouvelle ville d’affaire de Tallinn est le centre d’affaires prospère de Tallinn : gratte-ciels de verre et d’acier moderne, centres de congrès et hôtels équipés en nouvelle technologie, des centaines de restaurants et de bars ainsi que des banques et des magasins.

Lettonie – Liepaja

Liepaja est également connu comme la ville du vent. Le vent souffle sur les flots bleus de la mer, sur le port, l’architecture et les siècles de l’histoire moderne et continue son chemin tout au long de la Lettonie.

Liepaja est situé dans le sud-ouest de la Lettonie, à 220 km de la capitale, Riga. La ville est entourée d’eau sur deux côtés – la mer Baltique à l’ouest, le lac Liepaja à l’est, et un canal de commerce dans la médiane reliant les deux rives. Sa proximité de l’eau a également influencé le développement historique de la ville.

La Liepaja moderne est née dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque le développement du chemin de fer a rendu l’industrie significative. Ceci peut être vu dans l’architecture moderne, où les accents de bâtiments industriels sont encore présents dans le paysage urbain. Le port de Liepaja propose des itinéraires de transit.

Liepaja est la troisième plus grande ville de Lettonie en termes de population. C’est est un centre régional, le foyer de l’Université de Liepaja, un théâtre, et d’autres attractions culturelles et touristiques. Liepaja est un endroit pour profiter de l’art, la musique et activités de plage.

Pologne – Czestochowa

Czestochowa, lieu principal du culte de la Vierge en Pologne, est la capitale spirituelle des Polonais et des chrétiens du monde entier. L’importance du monastère de Jasna Gora, une des destinations de pèlerinages les plus importantes du monde chrétien, s’est développée avec son histoire mouvementée.

Assiégée par les Suédois, par les Russes et par les Allemands, l’abbaye est devenue un havre symbolique de l’esprit polonais et chrétien. Le sanctuaire de Czestochowa est aussi une perle de l’architecture du XV siècle, avec des modifications postérieures apportées de style Renaissance et Baroque.

Roumanie – Cluj

Cluj-Napoca est la cinquième ville de Roumanie, bâtie sur les rives du Someşul Mic, dans un environnement de collines verdoyantes. Le centre-ville se résume à une grande place carrée d’où partent des rues et des avenues dessinées en damier, héritage évident de la culture saxonne. De nombreux immeubles rappellent le style austro-hongrois.

Les styles variés des édifices, baroque, gothique Renaissance, présentent un équilibre harmonieux et fascinant. Le centre-ville est dominé par l’église Saint Michel, un des plus beaux édifices religieux de style gothique de Transylvanie.

COMPOSITION DU JURY

Un jury composé de sept personnes issues de milieu aussi différent que le tourisme, le théâtre ou la communication, évaluera la stratégie touristique des villes en compétition. Ces personnalités sont des européens convaincus et de grands connaisseurs de l’Europe. Les délibérations se tiendront le vendredi 5 juin.

Quelques membres du Jury en avant première :

Fille du physicien polonais Albert Zylberstein, Elsa Zylberstein pratique dès l’enfance la danse classique. Elle passe un baccalauréat littéraire et commence des études universitaires d’anglais. Attirée par le monde artistique, elle intègre en parallèle la classe libre du cours Florent de Francis Huster. C’est sur le tournage du Van Gogh de Maurice Pialat qu’elle se fait remarquer en obtenant le prix Michel Simon en 1992, ainsi que la première de ses trois nominations au César du meilleur espoir féminin.

Lauréate du Prix Romy-Schneider en 1993, elle inspire les jeunes réalisatrices comme Pascale Bailly, Diane Bertrand (Un samedi sur la Terre) et surtout Martine Dugowson, dont elle devient l’actrice-fétiche. En 2009, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans Il y a longtemps que je t’aime. Et en 2010, elle est membre du jury du Festival du film britannique de Dinard.

Christian Mantei intègre le secteur du tourisme en 1985 en étant gérant de l’agence de voyages Clés de France avant de devenir expert-consultant en ingénierie touristique auprès de la Fédération des parcs naturels de France.

Après six années passées chez Maison de la France, il prend la tête de l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris.
En 2002, il fonde sa propre agence de conseil, CMC Consulting, dédiée au marketing et à l’ingénierie touristique.

Deux années plus tard, on lui confie la direction de l’Agence Française de l’Ingénierie Touristique (AFIT), orientée vers l’adaptation de l’offre touristique française.

Suite à la fusion de l’AFIT, de l’ONT (Observatoire National du Tourisme), et du SEATM (Service d’Etudes et d’Aménagement Touristique de la Montagne), Christian Mantei est nommé directeur général du nouveau groupement d’intérêt public (GIP) formé sous le nom d’ODIT France.

Promu directeur général de l’Agence de développement touristique de la France en 2009, il a su adapter des méthodes entrepreneuriales à différentes structures du tourisme pour in fine les regrouper dans Atout France.

René-Marc Chikli est l’actuel président de l’Association de Tour-Opérateurs/Ceto.
Diplômé de l’Ecole Nationale de Commerce à Paris, il oeuvre au cabinet d’Audit Horwath & Horwath avant de passer au groupe Méridien.

Il occupe ensuite différents postes chez Jet Tours, notamment président du directoire entre 1999 et 2001.

Président du CETO depuis 1996 et du SETO depuis 2013.

  • 1994-98 : auditrice financière au sein de Coopers & Lybrand.
  • 1998-99 : analyste d’affaires au sien du groupe Siemens.
  • 1999-2001 : contrôleuse de gestion du groupe Club Méditerranée.
  • 2001-07 : directrice financière de Jet tours.
  • 2007-08 : directrice générale de Jet tours.
  • 2008-10 : directrice générale déléguée de Thomas Cook France.
  • 2011-13 : directrice d’activités « Europe, Afrique du Nord, Proche Orient » de Voyageurs du Monde.
  • Depuis 2013 : directrice générale adjointe de Voyageurs du Monde.

Anne Bouferguène démarre son parcours professionnel dans l’audit, le contrôle de gestion et l’analyse financière avant de diriger le pôle financier de Jet tours, ex-filiale du Club Méditerranée qui entre dans le giron du Thomas Cook en 2008.

Après une année passée à la tête de la direction de Jet tours, elle devient la directrice générale déléguée de Thomas Cook, en charge du tour-operating et du marketing en 2008, jusqu’en 2010.

En 2011, Anne Bouferguène rejoint le groupe Voyageurs du Monde comme directrice d’activités « Europe, Afrique du Nord, Proche Orient » avant d’hériter du poste de directrice générale adjointe en 2013, aux côtés du DGA Emmanuel Cohen, du DG délégué Alain Capestan, et du PDG Jean-François Rial. Elle est aujourd’hui Directrice Générale Adjointe de Voyageurs du Monde.

Martine Balouka-Vallette réalise l’ensemble de sa carrière dans le secteur du tourisme, en occupant différents postes à hautes responsabilités au sein de groupes hôteliers et de résidences de tourisme, et de sociétés de consulting. Martine Balouka-Vallette, entrée dans le groupe Pierre et Vacance en 2002, a assuré pendant sept ans les missions de direction générale du pôle tourisme de Pierre & Vacances et de Maeva. Puis, elle a initié les activités du groupe au Maroc. Depuis 2012, elle assure la direction générale d’Adagio qui, « sous son impulsion, s’est fortement développée notamment à l’international, et a significativement accru ses performances », indique la direction du groupe. En 2014 elle s’impose alors comme directrice générale du tourisme et membre du comité de direction générale du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs.

De 1993 à 2006, Frédérique Dumas est gérante de Noé Productions puis Présidente d’Inga Films. Elle devient ensuite directrice générale d’Orange Studio de 2007 à 2013.

Depuis sa création en 2007, Orange Studio (précédemment Studio 37) a coproduit plus d’une cinquantaine de films dont : “Welcome” de Philippe Lioret , “Les Beaux Gosses” de Riad Sattouf , “A l’Origine” de Xavier Giannolli, « Gainsbourg (vie héroïque) » de Joann Sfar , « Elle s’appelait Sarah » de Gilles Paquet-Brenner. Et « The Artist » de Michel Hazanavicius (5 Oscars, 6 Césars, 3 Golden Globes et 7 Baftas).

Auparavant, Frédérique Dumas a été productrice indépendante pendant plus de 10 ans avec des films aussi divers que « Before the rain » de Milcho Manchevski, « Lion d’or à Venise », « No man’s land » de Danis Tanovic, Oscar du meilleur film étranger, « Dobermann » de Jan Kounen avec Monica Bellucci et Vincent Cassel, « Train de vie » de Radu Mihaïleanu ou encore « Les portes de la gloire » de Christian Merret-Palmair avec Benoît Poelwoorde.
Frédérique Dumas est actuellement présidente d’YLEMFILMS.

Pascal Elbé fait ses débuts d’acteur sur les planches. S’illustrant au sein d’une troupe, il écrit avec ses compagnons deux pièces comiques qui se taillent un joli succès au Splendid et au Café de la Gare. On le retrouvera à l’affiche de l’adaptation cinématographique de la seconde, Tout baigne ! (1999), mais avant cela, il fera ses premières apparitions à l’écran dans des comédies de Gérard Jugnot (Fallait pas ! ) ou Ariel Zeïtoun.

En 2003 il accède à la notoriété grâce à la comédie de Michel Boujenah, Père et fils . Il s’impose comme la révélation de ce film qu’il a co-écrit, et qui lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir.

Tantôt séducteur, tantôt meilleur pote, il joue avec son image d’homme viril et fidèle en amitié il retrouve les réalisateurs de ses débuts, Ariel Zeitoun ou Michel Boujenah, Et lorsqu’il passe à son tour derrière la caméra (Tête de Turc , 2009), il confie le rôle principal à l’acteur qui le dirigea dans Mauvaise foi : Roschdy Zem.

Michel Taride est Président du Groupe Hertz International, en charge des opérations de location de voitures Hertz en Europe, Moyen-Orient, Afrique, Asie-Pacifique, Amérique Latine et Centrale, Mexique et Caraïbes.

Michel Taride a commencé sa carrière chez Hertz France au mois d’Août 1980 en tant que Responsable d’Agence à l’aéroport de Cannes-Mandelieu, dans le Sud de la France.

Il a ensuite occupé différents postes chez Hertz France dans l’exploitation, les ressources humaines, le marketing et les ventes, avant de prendre la Direction Générale de l’Italie, puis de la France, 1er filiale après les États-Unis.

En Avril 2000, Michel Taride a pris la Direction Européenne de la Division location de véhicules, puis la Présidence pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient, puis a progressivement étendu ses responsabilités aux 143 pays qui composent actuellement la Division Internationale de Hertz.

Au cours de ses 34 années de carrière, Michel Taride a vécu plusieurs changements d’actionnariat,Hertz a successivement appartenu a RCA, Ford, également a des fonds d’investissements, et l’entreprise est actuellement cotée a la bourse de New York.

Né en 1956, au Maroc, Michel a développé très tôt une passion pour le voyage, ayant passé la plupart de sa jeunesse au Maroc et en France. À 26 ans, il a interrompu sa carrière pendant 8 mois pour voyager à travers le monde.

Michel est aussi un musicien et a une passion pour la mer et la montagne.

Enfin, il est Président d’une ONG, le GTTP (Global Tourism and Travel Partnership) qui finance des programmes d’éducation pour le Tourisme dans 11 pays, la plupart étant des pays en voie de développement.

Michel réside actuellement à Londres avec sa femme et ses trois enfants.

 

FICHE D’INSCRIPTION
Les inscriptions sont réalisées par les Ambassades ou Offices de Tourisme. Si vous êtes une Ambassade ou un Office de Tourisme, nous vous invitons à faire votre inscription en ligne.


PRIX

Les villes européennes sont invitées à présenter leur stratégie touristique dans l’une ou plusieurs des cinq catégories de la compétition officielle.

Deux prix seront remis pour chacune des catégories soit un total de dix prix. Les Etoiles Européennes du Tourisme seront remises lors de la soirée de gala le le vendredi 5 juin à 20h30.

Prix de la meilleure gamme de supports imprimés

Les supports seront jugés sur plusieurs critères tels l’aspect esthétique et graphique mais également sur la lisibilité et son adéquation avec la réalité du terrain.

Prix du meilleur support audiovisuel

Le clip ou reportage ne pourra pas être inférieur à 1 minute 30. Il devra être accompagné d’une bande son.

Prix du meilleur support numérique

Il s’agit de valoriser un site internet ou une application pour smartphone. L’aspect innovant, interactif et dynamique sera un des critères de sélection.

Prix de la meilleure stratégie événementielle

Les villes seront jugées sur leur capacité à inventer des événements,
à les faire perdurer dans le temps et à en faire de véritable outil marketing.

Prix de la meilleure gamme de produits dérivés

Les produits dérivés sont aujourd’hui indispensables dans la stratégie touristique.
Les villes seront jugées sur l’originalité des produits.

Deux mentions spéciales :

Prix spécial du jury

Il s’agit d’un clin d’oeil où plus précisément d’un coup de coeur des membres du jury.

Pour l’ensemble de ces prix, c’est bien la stratégie qui sera évaluée par un jury composé de 7 spécialistes européens du Tourisme. Les délibérations auront lieu le vendredi 5 juin et les Étoiles Européennes du Tourisme seront remises lors de la soirée de Gala.

Statuts